Accessoires : Les atébas

Posté le 2 December 2013 à 11:03 pm

Simple décoration pour beaucoup, mais porteurs de certains préjugés pour d’autres… dès que quelque chose sort de l’ordinaire, nous n’y échappons pas ! Peut-être est-ce à cause de sa forte ressemblance avec les dreadlocks. Les atébas, ou “babasses” comme certains les nomment, fleurissent sur les têtes de tout âge.
Il semblerait que nous ne connaissions pas encore aujourd’hui leur origine, avec des théories floues comme celle d’une chanteuse africaine qui en portait durant ces concerts. Pourquoi pas ?! Nous ne savons pas non plus si ce mot est féminin ou masculin, donc vous pouvez dire une atébas ou un atébas à votre convenance.

Laissons un peu ces interrogations de côté pour passer aux activités manuelles, car nous allons voir comment faire des atébas, c’est parti !

Que sont les atébas ?

Une atébas est un ensemble de fils, enroulés de façon à produire un cylindre régulier rappelant la forme d’une dread.
Si nous entrons dans les détails, les fils peuvent être de différents matériaux et de différents diamètres. Nous utilisons le plus souvent de la laine, mais il est tout à fait possible de prendre du coton, du tissu en tout genre ou du cuir pour la réalisation. Laissez libre cours à votre imagination !
Pareil pour la longueur qui peut varier de quelques centimètres à… l’infini et au-delà, encore faut-il que votre grand mère ait un stock de laine assez important !

Est-ce possible avec mes cheveux ?

Oui ! Les atébas peuvent se réaliser sur tous les types et toutes les natures de cheveux. Cependant, il faut quand même prendre en compte une limite de longueur de cheveux minimale.
Vous pouvez faire une (ou plusieurs) atébas sans problème à partir de 10 à 15 cm. Certains se lancent à partir de 5 cm de longueur, ce qui peut être possible, mais qui présente un assez grand risque que l’atébas glisse et tombe.
Une atébas très fine avec du fil de canevas par exemple aura plus de chance de survivre sur des cheveux très courts car elle sera aussi très légère.

Et en parlant de survie, pensez aussi que les cheveux (très) fins sont plus fragiles. Il faut donc prendre une mèche de cheveux plus importante pour que ceux-ci ne cassent pas à cause du poids de l’atébas tirant sur la racine.

Matériel nécessaire à la réalisation :

  1. Du fil bien sûr : de la laine, du coton, des tissus, du cuir…etc
  2. Une paire de ciseaux : plus pratique pour couper les fils n’est-ce pas ! Votre dentiste vous remerciera de cette attention…
  3. Des élastiques : ils ne sont pas obligatoires dans la méthode que je vais expliquer mais peuvent être pratiques pour délimiter la mèche avant de débuter.
Vous pouvez préparer aussi quelques décorations afin de les intégrer sur votre atébas comme des perles, des breloques de toutes sortes et même des grelots si vous aimez vous faire remarquer !

Quelques conseils avant de commencer :

Au-delà de la réalisation, le plus difficile dans la préparation du matériel est de savoir quelle longueur de laine prendre car des fils trop courts peuvent ruiner une atébas quasiment finie.
Bien sûr cela dépend de l’épaisseur de votre fil et il n’y a pas d’astuce exacte au centimètre près. Cependant je vais vous donner un petit repère qui peut vous aider : Comme nous allons plier chaque fil en deux en leur milieu, il faut généralement prévoir des fils de quatre fois la longueur de l’atébas souhaitée, et laisser encore quelques centimètres de secours.

La méthode de réalisation :

  • La préparation

Pour des dreadlocks > Il n’y a rien de spécial à faire. Choisissez la dread que vous souhaitez recouvrir d’une atébas et vous pouvez commencer directement !

Pour des cheveux lisses > Il est important de bien délimiter la mèche de cheveux que vous allez utiliser. Un bon quadrillage est donc de mise ! Pour ne poser aucun problème par la suite, faites une racine de forme ronde ou carrée. Une racine de forme trop rectangulaire pourrait tirer sur le cuir chevelu si l’écart entre les cheveux pris dans l’atébas est trop grand. Cela ferait apparaître des petits boutons ou une plaque rouge à cet endroit. Puis faites une tresse avec cette mèche de cheveux, cela empêchera aux cheveux de s’emmêler sous l’atébas et cette tresse vous servira de point de départ pour l’étape suivante.

  • La racine

Pour des dreadlocks > Faites un nœud avec chaque fil autour de la dread afin d’attacher tous les fils choisis et pouvoir débuter l’atébas. Ne faites pas un nœud unique avec tous les fils, ce qui donnerait un gros nœud difficilement dissimulable sous le début de l’atébas. Commencez ensuite à enrouler les fils tout en recouvrant les nœuds pour avoir un début esthétiquement joli.
Vous pourriez aussi passer les fils dans la racine de la dread directement pour qu’ils soient bien maintenus, mais ceci abîmerait votre dread et risquerait de diviser la racine en deux.

Pour des cheveux lisses > Passez tous les fils dans la racine de la tresse, réalisée durant la préparation, jusqu’à avoir la même longueur de fils de chaque côté de la mèche de cheveux. Vous vous retrouvez donc avec le double du nombre de fils choisis au départ et vous pouvez commencer à enrouler les fils autour de la tresse.
Vous pourriez aussi faire un gros nœud avec tous les fils (toujours en leur milieu) autour des cheveux mais il serait difficile de le cacher sous l’atébas sans faire une bosse, ou alors faire un nœud avec chaque fil mais il y a des risques que ceux-ci glissent jusqu’à faire tomber l’atébas.

  • La longueur

Ici la technique est identique pour les dreadlocks et pour les cheveux lisses > continuez à enrouler les fils autour des cheveux, en serrant bien et en faisant attention de ne pas laisser de trous par lesquels nous pourrions voir les cheveux. Cela serait une faiblesse dans l’atébas et pourrait la faire devenir très molle à cet endroit ou la détruire assez rapidement dans les jours à venir.

Pour changer de couleur, il suffit d’abandonner le/les fils utilisés jusque là au profit d’autres et continuer à les enrouler autour des premiers.
Attention à toujours bien garder les fils tendus et l’atébas bien serrée entre les doigts afin qu’elle ne soit pas molle, et donc fragile.

  • Les motifs

Votre imagination n’a pas de limite, alors testez les motifs dont vous avez envie ! Si vous ne savez pas par où commencer, alors voici quelques idées de motifs les plus souvent utilisés.
Certains peuvent être plus difficiles que d’autres à maîtriser, je vais donc les classer en trois parties selon leur complexité :

Les motifs simples

Motif uni / multicolor : C’est la base ! Il suffit d’enrouler les fils de même couleur pour faire une atébas unie, ou de tous les prendre en même temps pour faire un mélange de couleurs. Vous pouvez aussi les placer dans un ordre précis afin de faire un motif coloré qui se répétera sur plusieurs centimètres.

Motif uni-damier : Un effet sympa et très simple, il suffit de faire des parties unies et de changer de fil pour refaire une autre partie unie d’une autre couleur. Vous pouvez varier les longueurs et ainsi avoir un damier très symétrique ou au contraire un damier où chaque partie est de différente longueur. Il est aussi possible de faire un damier qui va crescendo, commençant par des petites parties jusqu’à de plus grandes (ou inversement).

Malibu dread Atébas 01          Malibu dread Atébas 02

Les motifs intermédiaires

Motif croix / croisillons : Pour celui-ci, vous pouvez faire une base unie ou directement créer un croisillon sur la mèche. Il suffit de prendre deux fils et de les faire passer devant et derrière la mèche de cheveux en les faisant se croiser.

Motif spirale : Faites une base de motif uni (ou damier) en laissant un ou deux fils de côtés qui serviront à faire la spirale par dessus cette base.

Malibu dread Atébas 03          Malibu dread Atébas 04

Les motifs complexes

Motif zébré : Lorsque nous le voyons il parait très compliqué à faire alors qu’une petite astuce permet de le mettre en place facilement. Prenez deux fils de couleurs différentes et torsadez les ensemble. Il suffit maintenant de faire votre atébas avec ces deux fils réunis en un seul. Attention cela grossit un peu le diamètre du fil, et donc de l’atébas, bien sûr.

Motif dégradé : Il consiste à débuter une partie unie et d’intégrer petit à petit une autre couleur jusqu’à refaire une partie unie de cette nouvelle couleur. Pour se faire, intégrez un seul fil sur un seul tour au début, puis augmentez le nombre de tours jusqu’à avoir l’effet inverse avec la première couleur utilisée.

Malibu dread Atébas 05          Malibu dread Atébas 06

  • La pointe

Que ce soit pour des dreadlocks ou des cheveux lisses, les techniques sont les mêmes. Il existe plusieurs façons de procéder, vous pouvez choisir celle que vous préférez esthétiquement parlant dans cette liste :

  1. Faites un ou plusieurs noeuds avec deux fils et recommencez avec deux autres fils jusqu’à les avoir tous fait, puis coupez le restant de fils lorsque le résultat vous convient. Cela évite de faire un unique noeud avec tous les fils à la fois et donc de se retrouver avec une grosse boule à l’extrémité de l’atébas.
    En complément de ces noeuds, et si vous souhaitez garder votre atébas assez longtemps, vous pouvez prendre une aiguille pour coudre à travers la laine et les cheveux en faisant quelques allers / retours afin de renforcer la pointe et limiter le risque de la voir se démêler.
  2. Faites une tresse avec tous les fils et finissez-la par des noeuds bien solides, c’est une solution esthétiquement très sympa.
  3. Vous pouvez aussi intégrer à la pointe de votre atébas une perle ou tout autre pendentif et breloque que vous aimez. Il est bien sûr possible d’en mettre aussi sur les longueurs mais attention à ce qu’ils ne frottent pas trop le fil jusqu’à le casser, ce qui affaiblirait l’atébas !

Comment prolonger une atébas ?

Si vous avez des dreadlocks ou cheveux courts, il est possible de réaliser une atébas plus longue que la pointe de vos cheveux.
Pour se faire, prenez plusieurs fils jusqu’à obtenir le même diamètre que la dread ou la mèche de cheveux et accrochez les à la racine en même temps que les fils que vous utiliserez pour l’atébas. Lors de la réalisation continuez à enrouler vos fils autour sans discontinuité entre les cheveux et les fils.
Voilà vous pouvez faire des atébas jusqu’à vos genoux maintenant !

Comment retirer une atébas ?

Beaucoup de personnes croient encore, tout comme pour les dreadlocks, que nous sommes obligés de couper entièrement la dread ou la mèche de cheveux lorsque nous désirons enlever une atébas. FAUX.
Il vous suffit de couper aux ciseaux les derniers nœuds à la pointe de l’atébas et, de tout simplement dérouler tous les fils. Vous retrouvez ainsi vos cheveux intacts !

Comment laver une atébas ?

Vous pouvez laver votre (vos) atébas en même temps que le reste de vos dreadlocks ou cheveux, et exactement de la même manière. Seulement, attardez vous bien sur le rinçage !
Tout comme les dreadlocks, les atébas ont tendance à retenir les résidus et peuvent très vite devenir sales si le savon s’accumule à l’intérieur, appuyez donc bien dessus.
Je vous conseille la lecture de mon article sur le lavage des dreadlocks qui contient quelques astuces pour éviter ces désagréments.

Combien de temps puis-je garder une atébas ?

Des jours, des semaines, des mois, des années ! C’est vous qui décidez. Une atébas bien réalisée et solide pourra facilement tenir plusieurs années.
Bien sûr les cheveux continuent à pousser à la racine de l’atébas et elle va donc se retrouver de plus en plus basse au fil du temps, si cela ne vous gêne pas alors il n’y a aucun problème. Ce point de départ de l’atébas peut même vous servir de repère pour savoir de combien de centimètres votre dread a poussé !

Quels risques pour mes cheveux ?

Le plus gros risque est le poids de l’atébas. Si votre atébas est d’un diamètre conséquent ou d’une longueur élevée, alors toute cette laine va commencer à peser un peu lourd sur votre racine de cheveux. Et si vous avez des cheveux (très) fins ou en mauvaise santé, il y a donc un risque qu’ils cassent sous la pression constante de l’atébas.
Pensez donc à prendre une mèche de cheveux plus large si vous avez des cheveux fins afin qu’ils supportent sans problème le poids de l’atébas.

Le second risque récurrent est que la racine de vos cheveux s’emmêle et devienne assez rapidement une dread. En effet, l’atébas a tendance à tourner sur elle-même et forme donc une spirale qui peut devenir avec le temps une belle dreadlocks ! C’est d’ailleurs une très bonne solution si vous désirez débuter une dread sur votre tête. Par contre, tous les cheveux lisses qui se trouvent dans l’atébas restent généralement lisses !

Est-il possible de faire des atébas amovibles ?

Oui bien sûr ! Pour les personnes ne pouvant se permettre d’avoir une vraie atébas sur le crâne, à cause d’une activité professionnelle trop stricte par exemple, il est tout à fait possible de réaliser une atébas amovible en attachant les fils en leur milieu sur un élastique pour cheveux avant de débuter la réalisation. Ainsi vous pourrez fixer et enlever votre atébas lorsque vous le souhaitez !
Prenez des élastiques solides en tissus plutôt que de petits élastiques en caoutchouc qui s’assécheront rapidement et casseront, rendant votre atébas amovible inutilisable.

Malibu dread Atébas amovible 01          Malibu dread Atébas amovible 02

Un grand merki à Joe de Bob’ine de joie pour ses précieux conseils qui ont rendu cet article possible, et un second grand merki à Marion de Gypsy Tipi pour les photos de ses belles réalisations qui imagent l’article.

Vous souhaitez une création ou une reprise de Dreadlocks ?

Produits : Lire une étiquette cosmétique

Découvrez comment décrypter les étiquettes de vos produits pour dreadlocks.

Problème : Les poux

Découvrez comment lutter contre les poux sans couper vos dreadlocks.

Accessoires : Les atébas

Découvrez ce que sont les atébas et comment les réaliser.

Salut Malibu ! Merci pour ton blog et ton site que j’ai décortiqué point par point ! J’avais des locks depuis 6 ans mais ça devenait du n’importe quoi et j’ai décidé de les refaire en mode 100% bio. Et …