Evolution Dreadlocks 18 : 10 ans !

Posté le 17 août 2017 à 4:25

Yep tout le monde ! 
Lors du précédent article visible ici, je disais que j’attendais impatiemment mes 10 ans de dreadlocks et nous y sommes !

Et ça y est elles atteignent enfin mes fesses !!! ahah ça a l’air bête comme ça hein, mais c’est vraiment une nouvelle étape dans ma vie capillaire.
Elles sont toujours au nombre de 34 et se portent très bien alors que mon entretien régulier n’est plus si régulier que ça je dois l’avouer ! D’ailleurs on voit bien sur ces photos que c’est un peu le bordel aux racines mais bon, un ptit crêpage de temps en temps et tout va bien !

Lorsque nous avons des dreadlocks aussi longues, nous pouvons bien sûr faire des super chignons et d’autres coiffures sympas comme j’en ai déjà montré dans ce blog précédemment… Et puis, nous pouvons nous amuser à les balancer dans tous les sens ! De bas en haut c’est assez marrant (comme sur la photo ci-dessous) et si nous sommes dans l’eau ça donne un effet « top model sur la plage » eheh

Attention aux cervicales quand même ! N’allez pas vous bloquer ou vous faire mal juste pour vous la péter…
Nous pouvons aussi les secouer pour se faire de la place en concert, testé et approuvé ! Mais je suis quand même gentil avec mes 34 tentacules, je les caresse tendrement aussi.

          

Bizarrement, je n’ai rien fait de fou pour ces 10 ans de dreadlocks : pas de coloration, pas d’atébas… Je suis resté dans le naturel et je profite de cette longueur, qui m’impressionne chaque fois que je me vois en photo ! Dans ma tête, mes dreads sont bien moins longues que ça.

Niveau shampoing, je n’ai pas changé et suis resté fidèle à la marque LUSH. J’alterne selon mes envies entre 2 ou 3 produits différents de chez eux mais toujours sous forme solide bien sûr. D’ailleurs le shampoing « Pousse plus vite » rose a été renommé en « New » et il fonctionne bien ! Alors ça ne va pas faire de vous un Cousin Machin (les vraies références) mais il est très bon pour les dreadlocks.

     

Un peu de repos pour mes bras et mes doigts avant la folie des séances dreadlocks de l’été, avec de belles photos du haut du 3ème étage de la Grande Galerie de l’Evolution à Paris. Ça faisait longtemps que je n’avais pas été dans ce musée et il s’est encore amélioré, avec des ambiances sonores et lumineuses vraiment bien travaillées ! J’ai passé 3 heures (oui réellement) à m’émerveiller du cycle jour/nuit et des bruits de la savane ou de la pluie qui tombe avec l’orage en fond AHAH je vous le conseille fortement.

La salle principale de ce musée est magnifique et regroupe une très grande variété d’animaux empaillés (les pauvres) et je me sentais tout petit à côté de cette girafe, et même certains spécimens de lions ou guépards… c’est énorme ces bêtes là en fait !

          

Sur la seconde photo, je suis à un mariage et je crève absolument de chaud ! Mais le Malibu n’est pas (trop) bête, il avait regardé la météo avant et savait qu’il allait faire 35 degrés. Donc au lieu de sortir le costume et d’éponger ma chemise de mes fluides corporels, j’ai opté pour une tenue plus légère avec chemise en lin. La classe Hippie jusqu’au bout ! ahah

Vous pouvez voir qu’au quotidien je laisse généralement mes dreadlocks libres. Je mets très rarement d’élastiques ou de bandeaux, et je ne fais pas souvent de chignon car ça tire beaucoup sur les racines avec le poids. Laissons les tentacules en liberté, les poulpes sont nos amis !

Et enfin, durant l’automne j’ai pris rendez-vous chez mes amis de DK Locks.
L’année dernière je les avais invité à prendre le thé lors de mon passage à Lille pour faire connaissance et partager un bon moment. Puis nous sommes restés en contact, autant professionnel que personnel. J’ai totalement confiance en leur travail donc je leur ai confié mes dreadlocks qui en avait vraiment besoin ! Ce fût du très bon boulot.

Et oui ! Même moi je fais 2 heures de voiture pour trouver le bon Dreadeur, il n’y a pas que vous. Et vous êtes toujours plus nombreux, de toujours plus loin pour venir me rencontrer et me confier vos locks, pour des créations ou des reprises et cette confiance me fait vraiment plaisir !
Merki pour tout !
Maintenant je vous donne rendez-vous prochainement pour l’article sur les 11 ans de mes dreads. A bientôt

Evolution dreadlocks 17 : 9 ANS !

Posté le 19 janvier 2016 à 8:00

Yep tout le monde !
Si vous souhaitez (re)voir l’année précédente de mes dreadlocks avant de lire cette dixième année, alors rendez-vous ici sur le précédent article.

Une nouvelle année démarre et je profite de la longueur de mes dreads pour tester des coiffures, avec certains résultats sympa comme sur cette première photo, mais pas toujours très pratique car ça tire pas mal au niveau du crâne avec le poids des dreadlocks, du coup c’est assez difficile de ne pas tout détacher après quelques heures.
Et j’ai aussi un nouvel atébas avec un grelot qui fait du bruit dès que je bouge, je vais rendre des personnes folles avec ça ! Mais ça me réveille aussi la nuit ahah

206 2015-02 8 ans et 11 mois          207 2015-01 8 ans et 10 mois

Et voilà, mes dreadlocks ont désormais 9 ans ! Leur anniversaire est le 06 mars, pour fêter ça j’ai remis un coup de teinture sur ma dread zebrée car on commençait à ne quasiment plus la voir. Nous avons aussi voulu faire un autre test sur une seconde dread aussi.
Je voulais faire une dreadlocks avec une spirale ! Malheureusement l’expérience a totalement raté et en enlevant le scotch, la teinture était passée dessous donc je me retrouve avec une locks entière teintée couleur chocolat. Tant pis… c’est pas mal aussi !

208 2015-05 9 ans et 02 mois      210 2015-04 9 ans et 01 mois

Tout comme ces 3 dernières années, j’ai ensuite fait une ptite pause avant d’attaquer la période overbookée de l’été ! Tout d’abord dans un « village de Kota«  (chalets finlandais) vraiment superbes et tenus par une propriétaire au-delà de la gentillesse, et ensuite quelques jours en Bretagne autour de St Malo pour prendre l’air de la mer, ça fait toujours du bien.

211 2015-05 9 ans et 02 mois      209 2015-05 9 ans et 02 mois

Depuis cette période, je lave mes dreadlocks grâce aux shampoings solides de la marque Lush. Notamment le shampoing « Pousse Plus Vite » qui contient, entre autres, des huiles essentielles de cannelle et de clou de girofle ainsi que de l’ortie et de la menthe poivrée, de bonnes choses pour fortifier les cheveux et donner un coup de boost à la repousse des nouveaux cheveux. Nous verrons dans quelques mois si ça a réellement de l’effet !

212 2015-05 9 ans et 02 mois

J’ai aussi fait reprendre mes racines au crochet juste avant l’été, il faut que je sois présentable pour toutes les personnes que je reçois quand même eheh et le cuir chevelu respire bien mieux comme ça ! Surtout avec cette chaleur de fou… difficile de travailler durant des heures à une vitesse élevée lorsqu’il fait 35 degrés dehors, pfiou !
J’ai tout de même traîné mes locks à la Japan Expo comme chaque année, et surtout j’ai passé un aprem et une nuit blanche magnifique au Festif l’Art. J’y ai retrouvé des amis et des client(e)s, et aussi beaucoup de personnes qui me reconnaissaient et m’inondaient de belles paroles de soutien et d’admiration pour mon travail ! C’était vraiment magique et touchant ! Un grand MERKI à vous tous !!!
Pour finir l’été, j’ai été rendre visite à mes amis et collègues de DK Locks à Lille (voir la photo de nos dreadlocks de dos) qui sont de très bons dreadeurs, ainsi qu’à une amie qui m’a emmené au musée La Piscine à Roubaix que je conseille à tout le monde.

213 2015-11 9 ans et 08 mois          213 2015-08 9 ans et 05 mois

Et voilà ! Nous sommes à la fin de cette année 2015 bien chargée pour mon agenda et mes doigts eheh
Vous avez été encore plus de 300 à avoir confiance en mon travail, ça fait plaisir de voir vos dreadlocks grandir avec le temps et c’est un honneur d’avoir la charge de les garder aussi belles que possible grâce à mon crochet.
Finissons cet article sur une mise à jour de la longueur de mes 34 dreads : la plus longue dread atteint maintenant 90 centimètres, une bonne trentaine de locks se trouvent entre 82 et 87 centimètres et la petite rebelle du groupe n’est qu’à 51 centimètres (et elle m’embête beaucoup juste au dessus de l’oreille !).
Mon atébas est toujours là et il se porte pas trop mal, malgré la pointe qui a vécu une malheureuse aventure et surtout le grelot qui est tombé ! Son poids a coupé la laine petit à petit… dommage.

214 2015-12 9 ans et 09 mois

Dans quelques mois, mes dreadlocks auront 10 ans !!! J’attends cela avec impatience… Alors rendez-vous dans le prochain article disponible ici pour la suite des aventures !

Evolution dreadlocks 16 : 8 ANS !

Posté le 7 août 2014 à 4:33

Yep !
Si vous avez raté le précédent article et que vous souhaitez rattrapé votre retard, alors cliquez ici pour lire la huitième année.

Et voilà mes dreadlocks ont 8 ans ! Une bonne occasion de faire un état des lieux eheh
Alors j’ai toujours 34 dreads, ça n’a pas bougé depuis toutes les fusions que j’ai fait il y a quelques années. La plus courte fait 52cm, et ma locks la plus longue fait actuellement 78cm de longueur.
Même moi qui les voit et les porte tous les jours, je suis étonné de ces chiffres !

          

En ce début d’année 2014 je reçois énormément de demandes dans mon boulot : l’entretien et la création de dreadlocks. Ma boite mail devient folle !
Tout ça me fait extrêmement plaisir et ça va me donner des mois entiers de travail physique, du coup avant d’attaquer, je fais une pause de quelques jours en Normandie. Et je fais prendre à mes dreadlocks un bon bol d’air pur au sommet des falaises d’Etretat.

          

Outre les lavages au savon naturel que je fais régulièrement, depuis quelques mois j’hydrate mes dreadlocks grâce à un produit de la marque Lush qui se nomme R&B.
Celui-ci contient (entre autres) : du lait d’avoine, du beurre d’avocat, de l’huile d’olive, de l’huile de noix de coco, de l’huile de jojoba…etc. Donc que de bonnes choses pour mes dreadouilles un peu abîmées par l’hiver.
Le produit sent très bon, il est simple d’utilisation et je n’ai (pour l’instant) remarqué aucun aspect négatif, il ne laisse aucun résidu et pénètre vite dans le cheveux sans laisser d’effet gras donc ça ne colle pas toutes les poussières alentours.

          

Cette pause Normande n’aura pas été de trop pour passer l’été entier à travailler sur vos dreadlocks ! Ces mois sont passés très vite grâce aux nombreuses rencontres et au travail. L’année 2015 commence déjà à bien se remplir, nous allons recouvrir le monde de toutes nos dreads eheh

La fin d’année 2014 approche alors je prépare ma tenue de fêtes, et j’en profite pour vous remercier car vous êtes désormais plus de 2000 inscrits sur ma page officielle Facebook, où vous pouvez chaque jour suivre les résultats de mon travail, ça fait vraiment plaisir !

203 2014-10 8 ans et 7 mois          204 2014-10 8 ans et 7 mois

Mes dreadlocks se portent vraiment bien, elles m’arrivent maintenant toutes à la taille et à part quelques pointes qui commencent à se fragiliser, il n’y a pas de gros problème technique à régler donc c’est cool ! Du coup je ne fais rien de particulier. Juste un entretien régulier des racines, des lavages et de l’hydratation des cheveux à un rythme normal.
Pour leur 8 ans et 8 mois, je les emmène faire un tour en forêt en ce mois de novembre pas trop froid grâce au soleil toujours présent ! Ce devait être une forêt un peu bizarre car je me suis dédoublé et j’ai pu prendre mes dreadlocks en photo sous plusieurs angles eheh

Nous sommes donc en route pour mes 9 ans de dreadlocks, et ça se passe dans le prochain article de ce blog !

 

205 2014-11 8 ans et 8 mois

 

 

Vous souhaitez une création ou une reprise de Dreadlocks ?

Produits : les shampooings naturels

Découvrez une sélection de shampooings naturels pour laver vos dreadlocks.

Produits : Lire une étiquette cosmétique

Découvrez comment décrypter les étiquettes de vos produits pour dreadlocks.

Problème : Les poux

Découvrez comment lutter contre les poux sans couper vos dreadlocks.

Salut Malibu ! Merci pour ton blog et ton site que j’ai décortiqué point par point ! J’avais des locks depuis 6 ans mais ça devenait du n’importe quoi et j’ai décidé de les refaire en mode 100% bio. Et …