Evolution dreadlocks 15 : 7 ANS !

Posté le 7 août 2014 à 1:36

Yep !
Si vous n’avez pas lu l’évolution des 6 ans, vous pouvez cliquez sur ce lien pour vous retrouver dans le précédent article.

Pour démarrer cette huitième année, voyons d’abord l’évolution de la longueur de mes dreadlocks ! Elles ont donc dépassé le milieu de mon dos, ça fait plaisir eheh
Elles se portent très bien et je n’ai pas de problème particulier, donc que du bon pour fêter leur 7 ans. Et j’ai installé une nouvelle perle blanche et rouge très japonisante pour les récompenser, voyons ça en photos tout de suite.

   

Cette huitième année est très calme pour mes dreadlocks. Je ne fais rien de bizarre dessus (pour une fois ahah) et je les entretiens tranquillement. Principalement à base de crêpage pour les racines, des ptits coups de crochet parfois et quelques gouttes d’huile naturelle pour les hydrater.
Et bien sûr, pas mal de concerts en tout genre car mes dreads aiment la musique ! Du coup, quelqu’un m’a pris en photo durant un ptit concert de rock et durant un concert de j-pop à la Japan Expo.

          

En parlant de Japan Expo, j’y suis allé faire un tour comme tous les ans. Et même durant 2 jours cette année ! Ce qui est très fatiguant eheh
Donc pour me reposer un peu entre la visite de ces hectares dédiés à la culture japonaise, j’ai squatté les stands de jeux vidéo. Et surtout celui de Nintendo je l’avoue ..!

J’ai trouvé deux photos de mes dreadlocks : une pendant que je jouais à Pikmin 3 avec le staff Nintendo, et je remercie d’ailleurs la fille qui s’est arrêtée pour me complimenter sur mes locks à ce moment là ! Et une autre photo le second jour avec mon gakuran (costume de lycéen japonais).
Mes dreadlocks ont environ 7 ans et demi sur ces photos.

          

La fin d’année approchant, il fallait quand même que je teste quelque chose de nouveau pour mes dreadlocks… ça me démange lorsque je ne fais rien de bizarre pendant trop longtemps !
J’ai donc décidé de faire une cure de levure de bière. Alors non, ça n’a rien à voir avec l’alcool (puisque je n’en bois pas), c’est juste un complément alimentaire naturel qui a pour effet positif connu d’accélérer la pousse des cheveux (et de la barbe, ce que j’ai bien ressenti !). Si vous souhaitez connaître les détails, vous pouvez lire ceci sur l’article dédié à ce produit.

Nous pouvons voir sur la photo ci-dessous que mes dreadlocks m’arrivent quasiment aux fesses, donc ça a bien poussé ! La levure de bière a donc bien fonctionné. Et voici une seconde photo avec une coiffure de dreads tressées qui, en plus d’être très jolie, est très pratique à porter… bien qu’un peu lourde eheh

          

Et nous voilà à la fin de cette huitième année, mes dreadlocks ont encore pris environ 15cm ces 12 derniers mois. Et j’ai eu le privilège de faire un partenariat avec l’artiste K-sänn qui compose du son pour son Dub System et qui a mis en place une ligne de t-shirts avec de beaux messages de paix et d’unité.
Voici donc deux photos tirées du shooting pour promouvoir un de ses tshirt, vous pouvez retrouver les liens vers son site et sa musique dans la partie dédiée à nos partenaires.

On peut voir sur la seconde photo que j’ai refait la coloration de ma dread zébrée pour qu’elle redevienne un peu plus foncée et voyante.
En avant pour l’anniversaire des 8 ans de mes dreadlocks ! A suivre dans le prochain article

          

Evolution dreadlocks 14 : 6 ANS !

Posté le 25 novembre 2012 à 2:47

Yep tout le monde !
Si vous avez raté l’année précédent, je vous donne rendez-vous sur le précédent article.

Afin de leur offrir un petit cadeau pour leur 6 ans d’existence, j’ai eu l’idée de faire une coloration sur mes dreadlocks. Mais pas quelque chose de banal, et puis je tiens à ma rousseur ! J’ai bien sûr été aidé dans tout ça, nous avons donc choisi une seule dread et l’avons divisé en plusieurs parties grâce à de l’adhésif et du papier aluminium.

          

Ensuite, nous avons enduit la dread en question de produit colorant. C’était une coloration couleur « chocolat », faisant partie des premiers prix d’un supermarché basique, rien de spécial à ce niveau là. Une fois le produit bien en place, il faut attendre 15 minutes environ puis rincer le tout. L’adhésif et l’aluminium partent directement avec l’eau, sans être obligé de l’arracher donc c’est très bien.

          

Et voici le résultat ! Je suis vraiment très content, c’est bien délimité et bien voyant sans être agressif pour les yeux eheh
J’ai longtemps hésité entre faire une coloration un peu plus foncée ou bien une décoloration, mais l’aspect définitif de la décoloration m’a ralenti (et c’est sûrement pour ça que je n’ai pas encore de tatouage d’ailleurs).
Voici deux photos un peu plus classes de ma dreadlocks zébrée, ou bien « patte de mygale » comme certains l’appellent.

          

Pour finir cette septième année, voici deux photos 07 mois après le jour de la coloration. On peut voir que la couleur de ma dread zébrée s’est bien estompée déjà et que le rendu final est devenu bien naturel. Ce sont des photos prises avec mon objectif « fish-eye » donc ne vous inquiétez pas si je suis déformé, ce sont pas vos yeux qui vous jouent un mauvais tour eheh
Cela vous permet de voir mes dreadlocks bien plus proche et en détails !

Et maintenant, allons voir comment se portent mes dreadlocks lors de leur 7 ans dans le prochain article.

          

Evolution dreadlocks 13 : 5 ANS !

Posté le 25 novembre 2012 à 2:47

Yep !
Si vous souhaitez lire ou relire le précédent article, prenez la direction de la cinquième année.

Nous voilà dans la sixième année de l’évolution de mes dreadlocks, après tous les tests de produits et toutes les fusions effectuées, cette année va être très calme je pense. Je vais me contenter de bien entretenir les racines et laisser pousser tranquillement.
J’ai tout de même fêter leur 5 ans en me faisant faire un chignon un peu spécial, dans les premières minutes il tirait bien le crâne d’ailleurs eheh

          

Comme je le disais, je me limite à un entretien hebdomadaire simple. Je reprends les racines en faisant du crêpage, au moins une fois par semaine et lorsque des petites mèches ressortent trop des dreadlocks, je les remets à l’intérieur de la racine la plus proche à l’aide du crochet.

Il faut un minimum d’entrainement pour maîtriser le crochet, pourtant le mouvement de base n’est théoriquement pas compliqué en théorie. En pratique c’est autre chose… Traversez la dread avec votre crochet, allez chercher la mèche rebelle à l’aide de la tête du crochet puis ramenez la au cœur de la locks. Un petit mouvement pourra faire lâcher la mèche du crochet et ainsi la laisser piégée à l’intérieur de la dread. Le tour est joué !

          

Sur ces photos, j’ai l’impression que mes dreads poussent de plus en plus vite. Ce qui n’est pas le cas bien sûr, mais à ce stade je peux voir l’évolution bien plus rapidement qu’avant. Rappelez-vous qu’à la fin de la cinquième année, elles m’arrivaient pour la plupart au niveau des omoplates, et là nous voyons clairement qu’elles sont en dessous.

En général les cheveux poussent de 12 à 15cm par année, et cela peut varier selon les personnes bien sûr. J’ai déjà croisé une dreadeuse qui prenait plus de 20cm par an ! Il n’existe pas de produit miracle pour cela, une alimentation équilibrée et un mode de vie sain font déjà beaucoup, ensuite l’ astuce est le massage capillaire car il fait remonter le flux sanguin au niveau du crâne pour nourrir les cheveux.

          

Quel bonheur lorsque nous pouvons attacher nos tentacules sans élastiques, ni bandeau, ni autre accessoire mais simplement avec nos propres dreads ! Je pense que c’est un cap pour tous les dreadeux, et même si ça fait quelques temps que je peux le faire maintenant, pouvoir effectuer une queue de cheval sans devoir coincer les plus petites locks pour ne pas qu’elles s’échappent est une nouvelle satisfaction.
Attention à ne pas fragiliser vos cheveux en les attachant tout le temps quand même. Cela peut aussi déformer les dreads si vous prenez toujours les mêmes pour faire le nœud.

          

Nous voici arrivés à la fin de cette sixième année, avec peu de changement comme je l’avais prédit mais une bonne dizaine de centimètres de longueur en plus et ça fait plaisir !
N’oubliez pas de bien couvrir vos dreadlocks l’hiver durant les températures les plus froides, ce serait bête que le gel les casse d’un seul coup. Et d’ailleurs c’est pareil en plein été, le soleil peut assécher et donc fragiliser les cheveux dont veillez à bien hydrater vos locks.

Et allons fêter l’anniversaire des 6 ans de mes dreads dans le prochain article !

          

Vous souhaitez une création ou une reprise de Dreadlocks ?

Produits : les shampooings naturels

Découvrez une sélection de shampooings naturels pour laver vos dreadlocks.

Produits : Lire une étiquette cosmétique

Découvrez comment décrypter les étiquettes de vos produits pour dreadlocks.

Problème : Les poux

Découvrez comment lutter contre les poux sans couper vos dreadlocks.

Salut Malibu ! Merci pour ton blog et ton site que j’ai décortiqué point par point ! J’avais des locks depuis 6 ans mais ça devenait du n’importe quoi et j’ai décidé de les refaire en mode 100% bio. Et …