Entretien : les racines

Posté le 12 November 2012 à 1:11 pm

Les dreadlocks demandent bien plus de boulot que des cheveux lisses, si c’est déjà le cas pour leur création, vous allez très rapidement comprendre que ça l’est aussi pour l’entretien quotidien ! Et le plus important sont les racines, car au fur et à mesure que les cheveux poussent, il va falloir les emmêler pour continuer les locks.
Voyons comment entretenir nos racines ?

Les techniques pour emmêler les racines :

Le crêpage global
Cette technique consiste à placer votre main à plat sur votre crâne (si vous êtes équipé d’une serviette ou d’un gant, maintenez-les bien), exercez une pression contre votre cuir chevelu et formez avec votre paume de main (ou votre serviette / gant) des cercles. Ces mouvements rotatifs doivent se faire toujours dans le même sens, c’est pourquoi je conseille de prendre comme référence mémo-technique le sens des aiguilles d’une montre.
Faites ces gestes sur l’ensemble du crâne, sans oublier un endroit, ce qui correspond environ à 20 à 30 minutes de crêpage. Insistez un peu plus vers la nuque et aux contours des oreilles car les cheveux sont plus fins et s’emmêlent plus difficilement. Si vous voulez avoir des racines vraiment propres, répétez l’opération 1 à 2 deux fois par semaines.
Les avantages :
+ Convient à tous les types de cheveux.
+ Technique facile et rapide.
Les inconvénients :
Les dreads courtes resteront en l’air après le crêpage.
 Fait ressortir quelques mèches rebelles parfois.
Peut fragiliser ou casser les cheveux si ils sont en mauvaise santé.

Le crêpage dread par dread
Cette technique reprend exactement le crêpage global (expliqué ci-dessus), à la différence qu’il se pratique sur une seule dread à la fois. Bien sûr, elle est adaptée aux dreadeuses et dreadeux possédant un nombre limité de dreadlocks sur le crâne, si vous en avez une bonne centaines je suis conseille plutôt le crêpage global.
Commencez par coincer la racine d’une dread entre deux de vos doigts, toujours la main à plat. Par exemple entre le majeur et l’annulaire, certains le font aussi entre le pouce et l’index. Puis formez les cercles du crêpage global, de la même manière et de la même durée pour faire toutes locks. Cette technique plus précise fait généralement moins ressortir de mèches rebelles aux racines.
Tout comme le crêpage global, si vous voulez avoir des racines vraiment propres, répétez l’opération 1 à 2 deux fois par semaines.
Les avantages :
+ Convient à tous les types de cheveux.
+ Technique facile et rapide.
Les inconvénients :
 Les dreads courtes resteront en l’air après le crêpage.
 Peut fragiliser ou casser les cheveux si ils sont en mauvaise santé.

Le crochet
Cette technique consiste à emmêler les racines qui ont poussées et remettre les cheveux rebelles dans les dreads correspondantes à l’aide d’un crochet. Je conseille une taille de crochet inférieure à 1mm, généralement nous pouvons trouver en magasin des 0.60mm ou 0.75mm.
Pour ce qui est de son utilisation, transpercez la dread puis faites un mouvement de va-et-vient afin d’emmêler les cheveux. Changez d’angle en tournant la dread sur elle-même et recommencez jusqu’à la rendre bien ronde et compacte. C’est une technique difficile à maîtriser et il vous faudra sûrement un peu d’entraînement pour avoir un résultat satisfaisant.
Il ne faut pas abuser du crochet, surtout si vous maîtrisez mal sa technique car il peut dans ce cas rapidement casser des cheveux et donc créer plus de problèmes qu’il n’en répare. Un bon coup de propre sur vos racines 1 fois par mois grâce à cette technique est déjà un bon rythme et vous donnera des dreadlocks très clean.
Vous pouvez aussi associer les techniques du crêpage et du crochet : Crêpez un peu votre dread, puis resserrer le crêpage à l’aide du crochet. C’est très efficace.
Les avantages :
+ Convient à tous les types de cheveux.
+ Très bon résultat final.
Les inconvénients :
 Technique difficile à maîtriser.
Peut fragiliser ou casser les cheveux si ils sont en mauvaise santé.

 Attention à vos doigts avec le crochet !

Le “latching”
Cette technique consiste à faire un trou dans la racine d’une dread, afin d’y passer sa propre pointe. Tirez ensuite sur cette pointe pour faire glisser entièrement la dread et ainsi former une sorte de nœud à la racine.
Pourtant encore beaucoup utilisée, sûrement par la facilité de l’opération, cette technique comporte beaucoup de risques pour les dreadlocks : des bosses qui apparaissent et qui sont trop compactes pour pouvoir être réparées, des locks qui se divisent en 2 à force de faire des trous dans la racine à chaque fois et même des cheveux qui cassent à force d’être aussi tendus, ce qui affine dangereusement la dread. Mais ces problèmes n’apparaissent pas chez tout le monde, et les cheveux crépus par exemple supportent relativement bien cette méthode sans effet secondaire.
Le rythme d’entretien de cette technique est aléatoire, il faut attendre que les cheveux poussent pour pouvoir à nouveau y passer la dread dans sa racine.
Les avantages :
+ Convient surtout aux cheveux crépus.
+ Technique facile et rapide.
Les inconvénients :
 Convient peu ou pas aux cheveux lisses.
 Peut apporter beaucoup de problèmes.

Le twist
Cette technique consiste à prendre une dread et la tourner sur elle-même jusqu’à ce que la racine forme une spirale bien compacte. Certaines personnes mettent ensuite un peu de wax (cire coiffante) dessus. Puis mettez une pince à cheveux afin que la dread reste tournée durant quelques minutes. Enfin, il suffit juste de retirer la pince et de répéter l’opération autant de fois que le nombre de dreadlocks sur votre crâne.
Bien sûr, cette technique est principalement utilisée par les natures de cheveux africaines très crépues et donc qui s’emmêlent rapidement, si vous avez une nature caucasienne lisse cela ne servira quasiment à rien puisque les cheveux reprendront leur forme initiale directement.
Quant au rythme d’entretien, vous pouvez le faire très fréquemment à condition de prendre soin de vos cheveux pour ne pas les abîmer. Généralement, twister ses locks rapidement avec ses doigts devient une habitude dès que quelques minutes de repos se présentent dans la journée.
Les avantages :
+ Convient qu’aux cheveux crépus.
+ Technique très facile.
Les inconvénients :
 Ne convient pas  du tout aux cheveux lisses.
 Selon le nombre de dreadlocks, cela peut être très long.

Vous souhaitez une création ou une reprise de Dreadlocks ?

Produits : Lire une étiquette cosmétique

Découvrez comment décrypter les étiquettes de vos produits pour dreadlocks.

Problème : Les poux

Découvrez comment lutter contre les poux sans couper vos dreadlocks.

Accessoires : Les atébas

Découvrez ce que sont les atébas et comment les réaliser.

Salut Malibu ! Merci pour ton blog et ton site que j’ai décortiqué point par point ! J’avais des locks depuis 6 ans mais ça devenait du n’importe quoi et j’ai décidé de les refaire en mode 100% bio. Et …